Comment capturer un essaim d’abeilles ?

Comment capturer un essaim d'abeilles

L’apiculture, cette branche de l’agriculture, tend à vulgariser et le choix d’un meilleur essaim d’abeilles définit principalement les résultats escomptés. Il existe des techniques permettant de recueillir toute une colonie qui va composer la population de votre ruche, mais il faut adopter les bons réflexes pour attirer un essaim. L’essaimage est une étape essentielle afin de disposer de belles sélections d’abeilles.

Un essaim d’abeilles dans vos ruches !

L’essaimage est une opération qui se fait essentiellement à la fin du printemps ou en début de l’été, les apiculteurs conseillent le mois de mai. Il est nécessaire de renouveler l’essaim de ses ruches régulièrement pour affiner et augmenter ses productions de miel, car une colonie pourrait devenir moins productive surtout si la reine n’arrive plus à assurer son rôle.

Pourquoi essaimer ? Tout l’intérêt d’une bonne culture réside dans la sélection d’une bonne colonie. Faire ses débuts dans l’apiculture, renouveler sa colonie ou augmenter le nombre de ses ruches, peupler ses ruches d’un essaim issu d’un meilleur gène permet de rehausser les récoltes, en quantité comme en qualité.

L’essaimage peut se faire de façon naturelle comme elle peut se faire de façon artificielle. Les bonnes techniques pour attirer un essaim d’abeilles sont plusieurs, entre autres la plus naturelle en installant de bonnes plantes dans le jardin où seront installées les ruches, sans user d’aucun produit pesticide.

On peut aussi procéder à la cueillette d’essaim avec des matériels faits pour une telle opération. La capture d’essaim peut se faire à une certaine hauteur avec les ruches sur des perches, ou naturellement dans un jardin. Sachez toutefois qu’un essaim prêt à l’emploi avec une reine fécondée est accessible dans des boutiques d’apiculture.

Tout un cycle naturel

L’essaim est un groupe d’abeilles qui va peupler la ruche, on estime une colonie à environ 10 000 abeilles pendant l’hiver et qui peut atteindre les 40 000 au printemps. Notez également qu’un essaim ne possède qu’une seule reine, celle qui va assurer les générations en étant la pondeuse d’œufs assurant jusqu’à 2 000 œufs par jour. Son espérance de vie atteint les 4 ans et plus, mais elle pourra être renouvelée avant selon l’apiculteur ou selon le bon vouloir de la reine elle-même, car se sentant faible pour continuer d’assurer son rôle, elle peut laisser sa place à une autre reine.

Une vraie source d’inspiration pour les apiculteurs puisque les rôles sont bien répartis, naturellement, entre les abeilles. Si la reine a déjà le sien, les ouvrières, celles qui composent en majeure partie un essaim, servent de nourricières auprès des jeunes larves, mais elles assurent aussi la propreté de la ruche et des rayons. Elles s’occupent également de la construction et de la protection des alvéoles, du stockage du miel, mais en se changeant en butineuses, elles assurent l’approvisionnement en nectar, en miellat et en pollen.

Les mâles, quant à eux, sont les abeilles qui s’occupent de la fécondation de la reine. Ces « faux bourbons » sont alors les « géniteurs » des prochaines générations, et ce rôle suscite beaucoup de compétition, seulement, l’accouplement sera suivi de la mort de l’abeille mâle. Le printemps et le début de l’été sont les moments propices pour la fécondation, en hiver, les mâles quittent la colonie, expulsés par les ouvrières.

Les abeilles et leurs atouts

Si l’essaimage est essentiel pour avoir de nouveaux essaims d’abeilles, l’apiculture est aussi essentielle pour plusieurs raisons. L’importance des abeilles dans l’ensemble de l’écosystème est prouvée, puisqu’elles assurent la pollinisation puisque 80% des plantes sont entomophiles et leur reproduction nécessite l’intervention de ces insectes. Il est alors estimé qu’un essaim composé de 25 000 ouvrières peut assurer la pollinisation de 250 millions de fleurs.

Pour d’autres raisons, les abeilles fournissent en miel les hommes, un aliment réputé pour ses vertus alimentaires et thérapeutiques (l’apithérapie). Le miel est également un produit très utilisé dans d’autres domaines, entre autres le cosmétique, la médecine, l’agroalimentaire et l’industrie alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *