Des drones pour remplacer les abeilles ?

Face à la disparition en masse des abeilles, des chercheurs tentent de les remplacer et ainsi de continuer leur travail. Sur France inter, on parle d’une équipe de chercheurs japonais qui souhaite se servir de drone miniature pour la pollinisation des plantes et ainsi en assurer la reproduction. Oui, vous avez bien compris, des robots pour remplacer les abeilles.

La disparition des abeilles

Les abeilles sont en voie de disparition dans certains pays, dont la France, du fait des pesticides et insecticides qui font perdre aux abeilles le sens de l’orientation, de la dégradation de leurs habitats naturels, du développement des espèces exotiques envahissantes, des frelons asiatiques qui sont de véritables prédateurs ou encore du changement climatique qui perturbe leur alimentation.

Bien que pour beaucoup d’entre nous, les abeilles fabriquent le miel, il ne faut pas négliger le rôle qu’ils ont dans la pollinisation, non seulement des fleurs mais aussi des arbres fruitiers et de nos produits agricoles. C’est pourquoi, leur disparition pourrait avoir des conséquences écologiques néfastes, puisque plus d’un tiers de notre alimentation dépend d’elles.

La technologie à la rescousse des abeilles ?

L’équipe de chercheur japonais a expérimenté les propriétés d’un matériel innovant appelé « gel ionique liquide » que le chimiste Eijiri Miyako a développé il y a dix ans. Ce liquide collant appliqué sur du crin de cheval puis attaché à des petits drones que l’on trouve dans le commerce permet la pollinisation des fleurs qui ont été percutées par le transfert de pollen. Les drones ne sont donc pas autonomes puisqu’ils ont encore besoin d’être pilotés.

Ces recherches bien qu’intéressantes et innovantes ne font pas l’unanimité auprès des scientifiques et surtout des apiculteurs car pour remplacer les abeilles disparues, et pour assurer le travail qu’elles font il faudrait que les apiculteurs et les pays qui ont grand besoin d’abeilles déboursent des sommes faramineuses pour pouvoir se payer des drones capable de couvrir toute leur production.

La nature à la rescousse de la nature

Avant de se tourner vers la technologie pour remplacer la nature, il faudrait sans doute commencer par comprendre que la disparition des abeilles est due aux actions de l’Homme. Arrêtons de déverser pesticides et herbicides dans nos champs et nos jardins, car les abeilles ne sont pas les seules à en être victimes. Après tout, les insectes et les vertébrés participent aussi à la pollinisation.

En effet, outre l’abeille domestique que nous connaissons déjà, il y a aussi les autres insectes pollinisateurs que sont les bourdons, les papillons, les abeilles solitaires… ainsi que les vertébrés tels que les oiseaux ou les chauves-souris. L’Homme aussi prend part à la pollinisation, pour la vanille par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *